Bienvenue chez Working Girl !

WORKING GIRL PROJECT, le sens de l’engagement au féminin…..

Quel est le but de cette Association ?

Créée en Octobre 2013, cette association à but non-lucratif est née à l’initiative de sa Présidente, Candice ZARKA, et de sa Vice-Présidente, Gnanki DOKOTO.

WGP est une association féminine (et non féministe) dont l’objectif principal est le suivant :

  • Se réunir entre « Business Women » pour développer un réseau professionnel;
  • Oeuvrer pour l’insertion des personnes handicapées dans les entreprises.

Fonctionnement de l’Association 

Aujourd’hui composée de 27 membres de tous horizons (Experte-Comptable, Avocate, Graphiste, Bloggeuse, Webmaster, Dirigeante d’une Entreprise Immobilière, Dirigeante d’une Entreprise de marquage publicitaire par l’objet, Dirigeante d’un Centre de Formation, etc…..), l’association fonctionne par le biais de réunions mensuelles (généralement le dernier vendredi de chaque mois de 9h à 10h30) à Paris, où sont également invitées des femmes salariées ou demandeuses d’emploi. Ces réunions permettent une interaction et des échanges d’affaires entre Dirigeantes et invitées.

Lors de ces réunions, un intervenant extérieur tient une conférence de 30 minutes sur un thème au féminin.
Par exemple : Octobre 2013, intervention d’un Consultant Expert sur « le cerveau féminin et masculin » ; Mars 2014, intervention d’une styliste concernant « la mode et les femmes d’affaires » ; Juin 2014, une gestionnaire du Patrimoine intervient sur le thème « le patrimoine et la femme » ; Fin Septembre 2014, une nutritionniste interviendra sur « les repas et les femmes d’affaires ».

Comment adhérer à WGP ?

L’adhésion annuelle à WGP, dont le montant s’élève à 500,00 €, permet l’organisation de 11 réunions, sous forme de petits-déjeuners. Pour adhérer, il vous suffit de vous remplir le formulaire d’adhésion disponible ici.

A qui sont reversés les bénéfices de WGP ?

Pour la 2ème année de son fonctionnement, WGP versera ses bénéfices à l’Association « Le silence des justes ».

L’association « Le silence des justes », présidée par Stéphane BENHAMOU, permet de faire évoluer les enfants autistes et de développer l’intégration d’adultes autistes dans l’entreprise. Voici 20 ans que Candice ZARKA connaît cette association, l’ un de ses frères, Rudy, 33 ans, atteint d’autisme Asperger, ayant bénéficié du constant accompagnement de Stéphane BENHAMOU lors de ses vacances et de ses loisirs. Depuis 1 an et demi, « le silence des justes » est parvenu à faire embaucher Rudy en tant qu’aide-comptable dans une entreprise immobilière. Diplômé d’un BEP Comptabilité et d’un BAC professionnel Comptabilité et d’un niveau BTS Comptabilité, Rudy avait déjà travaillé 10 ans au sein de l’entreprise familiale pour compléter ses compétences, mais la comptabilité y ayant été externalisée, sa mission s’est vue limitée. C’est ainsi que le poste qu’occupe désormais Rudy lui a permis de développer ses capacités, de s’épanouir pleinement et de se socialiser avec une équipe de collaborateurs qui ont su parfaitement l’intégrer. C’est ainsi que la Dirigeante de l’Entreprise où travaille Rudy est devenue membre de WGP depuis sa création.

Tous les deux ans, WGP alterne le choix de la cause, ainsi :

  • A la fin de 2015, les bénéfices de 2013 et 2014 seront reversés à l’association des autistes « Le silence des justes »;
    A compter de Septembre 2014, chaque invitée aux réunions WGP contribuera au petit-déjeuner pour un montant de 10€, lesquels seront également intégralement reversés au « silence des justes »;
  • Fin 2017, il est prévu que nous choisissions une Association d’aide à l’alphabétisation en Afrique, cette cause tenant particulièrement au cœur de la Vice-Présidente, Gnanki DOKOTO (son origine Béninoise lui vaut de bien connaître les difficultés liées à l’analphabétisme).

WGP au futur

Notre ambition est que WORKING GIRL PARIS prenne une dimension nationale, de sorte que l’on puisse trouver une antenne dans chaque région de France.

Seule la ville de Paris pourrait avoir un statut différent, comportant plusieurs groupes, chaque groupe devant être constitué de 30 membres maximum….Or, nous sommes déjà 27, ce qui nécessitera certainement la création d’un 2ème groupe parisien début 2015. En effet, depuis sa création, WGP a pu déjà rassembler plus de 100 femmes qui ont découvert notre formule et l’ont appréciée.

WGP et vous

Pour vivre et continuer à évoluer, WORKING GIRL PARIS se nourrit de vos commentaires, vos remarques, vos suggestions….Alors, n’hésitez pas à contribuer en nous faisant part de vos impressions.